Fonds de soutien : l'État en appui de l'investissement public local

Les collectivités locales portent 67% de l'investissement public. Afin de les soutenir dans leurs projets, l'État a créé en 2016 le fonds de soutien à l'investissement public local.
D'un montant total porté initialement à 1 milliard d'euros, ce fonds a permis entre autres de financer 4700 projets en 2016, visant à la réalisation de projets et travaux directement liés à la vie quotidienne (amélioration du cadre de vie, attractivité des territoires, transition énergétique ...).

Les territoires ruraux et les petites villes sont les premiers bénéficiaires de ce fonds de soutien : 80% des subventions ainsi allouées leur sont destinées.

Pour 2017, le fonds est reconduit, et abondé pour atteindre 1,2 milliard d'euros. Sur cette somme, la moitié est destinée à la ruralité, et l'autre moitié est allouée à tout le territoire.
Ce fonds de soutien est partie prenante de la politique de relance de l'investissement public local mise en place par l'État, qui compte également la promotion d'outils de contractualisation entre l'État et les territoires, et l'amélioration des conditions de recours à l'emprunt pour les collectivités.

Pour en savoir plus :
► Le dossier de presse : Donner aux collectivités territoriales les moyens d'investir : le fonds de soutien à l'investissement local (FSIL)
La communication en Conseil des ministres du 8 février 2017
 

Dernière modification  : 14/02/2017