BIS n° 138 : "Fin 2017, un peu plus de deux contractuels de la FPT sur cinq occupent un emploi permanent"

Le service statistique ministériel de la direction générale des collectivités locales (DGCL) publie son bulletin d'information statistique (BIS) n°138 : « Fin 2017, un peu plus de deux contractuels de la FPT sur cinq occupent un emploi permanent »

 

Selon cette étude :
Au 31 décembre 2017, les trois quarts des 1,97 million d’agents de la fonction publique territoriale (FPT) sont fonctionnaires et un quart contractuels, dont 3 % de contrats aidés, 2 % d’assistants maternels et familiaux et 1 % d’apprentis et collaborateurs de cabinet. Parmi les contractuels, 42 % occupent un emploi permanent et 58 % un emploi non permanent. Si les agents en emploi permanent ont majoritairement un CDD (79%), ceux en emploi non permanent, par nature en CDD, sont nombreux à avoir été recrutés à la suite d’un accroissement temporaire ou saisonnier d’activité.

En plus des emplois permanents et non permanents, le recours aux agents contractuels peut prendre la forme du recrutement de personnel temporaire, qui correspond surtout au personnel mis à disposition par les centres de gestion.

En termes de flux d’entrée, les contractuels arrivés dans une collectivité au cours de l’année 2017 ont principalement été embauchés en tant que remplaçants. Les contractuels qui ont quitté une collectivité au cours de l’année 2017 l’ont majoritairement fait en raison d’une fin de contrat. Parmi les départs, il convient aussi de tenir compte des 4 000 titularisations Sauvadet qui quittent le statut de contractuel pour celui de fonctionnaire.  

 

 

Crédit photo : pixabay

 

Dernière modification  : 07/11/2019